Le Petit Cephalophore

samedi, avril 01, 2017

Le Shabbat de Saint-Denys


Une femme parmi tous : c'est Madame le Rabbin, Pauline de son prénom, qui a eu la générosité d'ouvrir les portes de sa synagogue de la rue Moufle, dans le XIème arrondissement, en ce soir de Sabbat, à une quinzaine de paroissiens de Saint-Denys, leur curé et "leurs" séminaristes. 
Avant de prier avec nos "pères dans la foi", selon l'expression de Benoît XVI*, nous avons été chaleureusement reçus par le jeune Etienne, en première année d'étude (sur cinq) pour devenir rabbin. Il nous a fait découvrir le judaïsme "libéral", né en Allemagne et issu des Lumières (qui m'a fait penser pour ma part au mouvement de la Réforme par sa volonté de s'inscrire dans la société de son temps, quitte à aménager quelques traditions). Le judaïsme libéral souhaite "moderniser les rites en en gardant le sens, en se rapprochant des valeurs originelles". Il s'agit d'un judaïsme encore peu répandu en France (en développement), mais dominant aux Etats-Unis.

Le sabbat s'attend, se désire, s'accueille comme une fiancée (on se tourne vers la porte pour le saluer quand il "entre"). Il était déjà dans la pensée divine avant la création. avons-nous lu. C'est un joyeux élan d'amour qui nous attire à Dieu, et c'est ce que le rythme des chants en hébreu exprime.
Lorsqu'elles sont en français, nous nous joignons à la récitation des prières. Nous pouvons faire nôtre chaque mot. 
Un moment de profonde communion fraternelle.

Après l'office, nous avons été invités, dans une salle adjacente, à la prière du kiddouch, prière de sanctification du sabbat. Nous avons partagé un petit verre de jus de raisin (symbolisant le vin) et de la brioche tressée (challah ?) (symbolisant le pain). Un temps de convivialité propice aux échanges sur nos manières respectives de vivre la Pâque prochaine, que nous fêterons cette année en même temps, eux toute la semaine et nous le dimanche.

Un grand merci au Seigneur, aux fidèles de la synagogue et aux organisateurs, pour cette très belle rencontre que nous espérons pouvoir renouveler.
Dominique Th.
Peter Seewald, Lumière du monde, 2011

Le père Roger recevant la Torah


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard