Le Petit Cephalophore

mercredi, octobre 05, 2016

Les "barquettes" de Saint-Denys


« "Barquette" ou "barque" est un nom très adapté à cette initiative paroissiale inspirée au père Roger en 2015 », commente Agnès, hôtesse d'une de ces barques. « Chacune d'elles est une image de la barque de l'Église (et celle de Paris) et leurs ramifications sont destinées à "embarquer" notre entourage dans la prière et la participation active.  Leur "menu" se fait autour de l'Évangile, avec la lecture, le partage et la prière. Entre le texte et la prière, les mots choisis par les uns et les autres font le pont », précise-t-elle. « Il est certain que la paroisse entière bénéficie des liens plus forts qui se créent ainsi, comme quand plusieurs paroissiens font un pèlerinage ensemble et reviennent ensuite », développe Christian. « Il n'y a pas de recommandation stricte à la conduite d’une barque, continue Agnès, ce degré de liberté nous permet de nous adapter aux besoins du temps et aux personnes. Cela fait de nous des embarcations variées : péniches, voiliers petits ou grands, au repos, en mouvement». Si elle apprécie la souplesse de l’organisation, Agnès souligne l'importance de la houlette du prêtre qui propose pour chaque séance des pistes de réflexion à suivre, appuyées sur l’Écriture. « Les deux bienfaits que j'ai ressentis sont la réduction de l'isolement et l’entraide spirituelle », poursuit Christian ; et Agnès de confirmer : « Les barques permettent d'amener chez soi la prière des autres, les soutenir dans leurs épreuves. » « On éprouve davantage les bienfaits de la vie chrétienne telle qu'elle pourrait être, ajoute Christian, les barques nous tournent vers l'évangélisation. Si elles continuent, elles accueilleront sûrement des nouveaux comme elles ont déjà permis d'arrimer davantage telle ou tel à la vie paroissiale. » Pour la suite, faut-il changer quelque chose ? Diminuer la fréquence et la durée des rencontres pour favoriser l’assiduité ? Choisir un thème de prière ? Se laisser guider par une spiritualité particulière ? A suivre. « L’intérêt serait qu'avec le temps, en fructifiant, une barque se divise en deux et que se crée ainsi toute une flottille poussée par le vent de l'Évangile ! », rappelle notre curé.

Vous pouvez vous inscrire auprès de l’accueil ou à la sortie des messes auprès des prêtres. Les horaires et la fréquence sont flexibles, au gré de chaque « barquette »…

Propos recueillis par Katarina K.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard