Le Petit Cephalophore

jeudi, mars 03, 2016

Les échos des conseils

Conseil pastoral :
Le conseil se réunit environ toutes les six à huit semaines. C’est un soir, dans la bibliothèque, autour du père Roger, du père Maxime, du père Siméon, de notre vice présidente Claire, de notre diacre Jean-Marie et de quelques paroissiens. Il commence, bien sûr, par une prière.
L’occasion permet de mesurer la richesse et la diversité des activités de la paroisse : club Saint-Denys, catéchistes, groupe biblique, cercle de prière, chorale, enfants adorateurs, chrétiens@work, et tant d’autres. Le conseil fait aussi le point sur les rendez-vous réguliers, comme le repas de Noël ou Nomades.
Depuis plusieurs mois, la grande question est l’évangélisation. La chose est difficile, le quartier n’est guère réceptif, chacun a ses timidités. Est-ce possible de ne rien faire ? Mais que faire ? D’un conseil à l’autre, la question revient. Les 24 heures pour Dieu de l’Avent ont suscité l’enthousiasme. L’expérience sera renouvelée pour le Carême. En faire plus ? Une démarche de porte à porte a été envisagée. Finalement, le conseil reprend une idée testée dans une paroisse de l’ouest parisien, les cellules régulières de prière et, si elles peuvent essaimer au-delà des participants initiaux, d’évangélisation.
Les idées jaillissent. Ainsi, le dernier conseil a été largement consacré au pèlerinage de Lisieux, en avril, et à la poursuite de la mission de covoiturage.  
Finalement, le conseil, qui avait commencé par une prière, s’achève par la participation à l’adoration du jeudi soir. Car tout cela ne peut être fécond que s’il est porté par la prière de chacun, et de la paroisse tout entière.
Diego C. 

Conseil économique :
Le conseil économique, qui veille sur l’équilibre des charges et des ressources nécessaires à la vie de notre paroisse, a analysé en ce début mars, les comptes définitifs de l’année 2015.
La bonne nouvelle, c’est que nous parvenons toujours, dans ces temps économiquement difficiles, à maintenir l’équilibre des comptes de Saint-Denys, et même avec un léger excédent. La maîtrise des dépenses (297 000 €) permet d’assumer toutes nos charges : la rémunération des prêtres et des laïcs, pour 126 000 €, l’entretien des locaux et fournitures, pour 111 000 €, la participation aux charges du diocèse pour 41 000 €, enfin les actions pastorales pour 19 000 €.
Face à ces dépenses, nos ressources (332 000 €) résultent en quasi-totalité de la générosité des fidèles. Elles reposent principalement sur le Denier de l’Église (150 000 € grâce à un don exceptionnel de fin d’année) mais avec la poursuite d’une tendance préoccupante à la baisse (moins 10) du nombre des donateurs (321).
Philippe Th.
                               

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard