Le Petit Cephalophore

lundi, novembre 16, 2015

Notre territoire paroissial à nouveau théâtre de la tourmente terroriste

video


La journaliste Clotilde Hamon a écrit un bel article dans Famille chrétienne, que nous reproduisons ici :
Après le choc des attentats, les églises parisiennes ont ouvert leurs portes et improvisé des veillées de prière tout le week-end. Reportage à Saint-Denys du Saint-Sacrement, la paroisse dont dépend le Bataclan.
« Pray for Paris ». Dès le lendemain des attentats, de nombreuses paroisses parisiennes ont affiché ces mots, à l’aide de petites pancartes sur les grilles et les façades. Dans l’atmosphère inhabituellement silencieuse où se sont réveillés les Parisiens ce samedi, beaucoup d’églises ont ouvert grand les portes, improvisant des veillées de prière et se transformant en chapelle ardente. Sur la diagonale où ont eu lieu les tueries dans la capitale, de la rue Alibert dans le Xe arrondissement à la rue de Charonne, dans le XIe, l’accablement était particulièrement palpable, moins d’un an après celles de Charlie hebdo, situées dans le même périmètre, rue Appert, entre les boulevards Richard Lenoir et Beaumarchais.
"Une catéchiste et son mari ont dû s’enfuir en courant, un autre a ramassé un mort en bas de chez lui…"
A Saint-Denys du Saint-Sacrement, la paroisse du Marais sur le territoire de laquelle est situé le Bataclan, côté IIIe arrondissement, beaucoup de fidèles habitent le XIe. Bien que les Journées d’amitié de la paroisse qui devaient se tenir jusqu’à dimanche aient été reportées, ils sont quand-même venus nombreux pour se recueillir et aussi pour être ensemble, ne pas rester seul chez soi devant les chaînes d’info en continu. Cette communauté paroissiale très hétéroclite et paradoxalement très soudée a été touchée de près : pilier de la paroisse, Marie a deux amis blessés au Bataclan, dont l’un est dans le coma, une paroissienne a passé la nuit blanche en attendant des nouvelles de son fils, lui aussi au Bataclan, une catéchiste et son mari, profitant d’une soirée en terrasse sur le boulevard ont dû s’enfuir en courant, un autre a ramassé un mort en bas de chez lui…
Samedi à midi quinze, la messe des séminaristes a rempli l’église. Le dimanche, la messe de 11 heures était bondée. « Qu’est-ce que nous devons dire ? De quoi devons-nous témoigner ?, a questionné le père Roger Tardy, curé de la paroisse, dans son homélie, soucieux de ne pas ajouter une consolation humaine ou une analyse géopolitique de plus dans le flot de commentaires que suscite la tragédie. Il a appelé la nombreuse assistance, à laquelle était venue s’ajouter des personnes pas forcément croyantes, et quelques people, comme le footballeur Paul Pogba, à écouter ce qui sourd de son cœur : « Dans notre chair, il y a le sceau de la présence de Dieu ». « Rendons grâce à Dieu, nous sommes dans sa main. Une main qui a été crucifiée, mais qui est ressuscitée », a-t-il poursuivi, en rappelant que « ressusciter » veut dire « se lever ». A rebours de l’esprit de revanche, il a appelé les chrétiens à se relever et à rester debout, manifestant la présence de Dieu et de son espérance au milieu de nos deuils. « Sans la charité nous ne sommes rien », a-t-il également rappelé, comme un antidote à « ceux qui servent leurs intérêts propres en imaginant qu’ils servent Dieu ».
Des prêtres à disposition
Durant tout le week-end, les passants se sont mêlés aux paroissiens, pour allumer une bougie ou déposer un mot dans le livret d’intention de prière placé à l’entrée de l’église. Sur une chaise, des petites feuilles découpées à la hâte, avec une prière à Notre-Dame de France, pour ceux qui veulent s’arrêter une minute. Présents dès l’aube du samedi sur le parvis avec leur aube et leur étole violette, le père Tardy et son vicaire le père Maxime Deurbergue sont restés une grande partie du week-end à la disposition de ceux qui voulaient parler. Les séminaristes que la paroisse accueille en première et deuxième année ont aussi tout fait pour se rendre disponibles et visibles avec aubes et croix. Beaucoup de visiteurs se contentent de mettre un cierge : « Ce geste est une prière naturelle pour ceux qui ne savent pas prier, confie le prêtre, en évoquant ces flammes qui brûlent dans la pénombre : ça bouge, c’est fragile, c’est la vie ». Sur le livret d’intentions, une succession de petits mots déchirants, qui redonnent très concrètement sa place à l’espérance : « Visiting from England, so sad for you, love and respect. John and Mary ». A la cathédrale Notre-Dame de Paris une messe pour les victimes des attentats a lieu ce dimanche à 18h30.
Clotilde Hamon

video



Nos JAM (Journées d'Amitié) ont été reportées à 
samedi et dimanche prochains.
Tous les stands seront ouverts à l'exception de la restauration. 
Venez nombreux !
Vous êtes tous les bienvenus.

2 Comments:

  • Je prie bien pour toute la paroisse en ces jours-ci.
    Bel article sur FC

    Avec mes prières,

    Benoît Simonneaux

    By Blogger Le Petit Céphalophore, at lun. nov. 16, 10:29:00 AM  

  • Chers ami-es de Paris,

    Les mots manquent…
    Face à l'indicible de son époque, dans son célèbre discours de réception du Prix Nobel de littérature* en 1957, Albert Camus avait su trouver les mots pour résister à la haine et mobiliser le meilleur des énergies de ses contemporains …
    Ces paroles puissantes, nous les faisons nôtres aujourd'hui :

    "Chaque génération se croit vouée à refaire le monde.
    La mienne sait pourtant qu'elle ne le refera pas.
    Sa tâche est peut-être plus grande :
    Elle consiste à empêcher que le monde se défasse…"
    Albert Camus, 1957


    Les mêmes défis se présentent à nous aujourd'hui… et nous exhortent à mobiliser le meilleur de nous-mêmes…
    Cultivons la paix, la joie, l'harmonie… "La beauté sauvera le monde…"

    Nous vous espérons vivants et vous embrassons,
    Cécile, avec Hugo

    By Blogger Le Petit Céphalophore, at mar. nov. 17, 11:24:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard