Le Petit Cephalophore

dimanche, octobre 05, 2014

Monseigneur de Moulins-Beaufort à Saint-Denys pour parler de la famille



Famille : le débat est lancé

Jeudi 2 octobre, Mgr de Moulins Beaufort est venu présenter les enjeux du synode sur la famille qui se tient actuellement à Rome.

« Le synode commence le 5 octobre pour 15 jours et le pape nous demande de nous y intéresser », a déclaré Mgr de Moulins Beaufort, avant de préciser qu’il s’agit de « choisir des axes qui seront approfondis lors d’un deuxième synode qui se tiendra en octobre 2015 ». Chargé, pour le diocèse de Paris, de réaliser une synthèse des questionnaires sur la famille remis par les paroisses, celui-ci a remarqué que « les moins de 40 ans pensent que l’Eglise est un idéal et que chacun fait ce qu’il peut », tandis que « les plus de 60 ans pensent que l’Eglise doit changer sa loi car elle n’est pas possible à appliquer ». Il ressort globalement des réponses reçues que « les communautés chrétiennes doivent être capables d’accueillir toutes les situations vécues par les adultes et les enfants ». L’évêque auxiliaire a ajouté en outre que « nous devons avoir un vocabulaire plus positif et arrêter de penser que c’était mieux avant » car nous sommes plus exigeants aujourd’hui vis-à-vis du couple, nos arrières grands parents s’étant contentés souvent « d’une aimable cohabitation ». S’il était consulté, lui-même suggérerait au synode « qu’on corrige le catéchisme qui parle de la situation des divorcés remariés comme d’un adultère ». Concernant l’accès aux sacrements de ces derniers, le conférencier pense qu’ « il ne faut pas se polariser sur la communion dans la mesure où, pendant des siècles, elle n’a pas été au centre de la vie des chrétiens qui communiaient très rarement ». Mais pour éviter le sentiment d’exclusion, celui-ci a évoqué « ces adultes qui rejoignent la procession les mains croisées sur la poitrine ». Le père a aussi mis en avant le fait qu’il faudrait « développer une théologie de l’accompagnement de l’échec. Porter un échec ne doit pas être la fin de tout. Nous ne devons pas nous transformer en un village puritain où tout le monde regarde tout le monde et le juge ». Et de rappeler enfin que « le Christ est venu pour les pécheurs ».
Sylvie H. 

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard