Le Petit Cephalophore

samedi, mars 01, 2014

A propos de l'exposition « Mère Teresa » dans l'église, et des Missionnaires de la Charité

Mère Teresa ne s'est jamais lassée de dire et de redire l'Amour de Dieu. Elle nous interpelle : « Connaissez-vous vraiment Jésus vivant, non à partir de livres, mais en étant avec Lui dans votre cœur ? ».
Présentée récemment dans notre paroisse, l'exposition de textes et de photos de Mère Teresa nous invitait à la méditation, et peut-être plus encore, à l'imprégnation : les paroles de Mère Teresa sont comme des vagues lumineuses sur lesquelles il fait bon se laisser porter, simplement et en toute confiance. Ça paraît si simple, d'aimer, quand elle en parle !
Mais l'œuvre de Mère Teresa, c'est aussi, tout près de Saint-Denys, le Foyer des Missionnaires de la Charité. Le père Derek Friedle, que nous connaissons bien en tant qu'ancien séminariste, et qui nous a présenté cette exposition, est un grand ami des six sœurs qui font tourner ce centre, et les aide depuis longtemps dans leurs différentes tâches.
Un Foyer héberge une quinzaine de jeunes femmes enceintes ou jeunes mamans sans ressources et en situation familiale difficile, pour leur permettre de vivre en paix les premiers mois avec leur enfant. Les enfants hébergés dans ce centre, le père Derek les a vus grandir. Certains se souviendront de l'avoir aidé à animer, lorsqu'il était séminariste, un Centre aéré qu'il organisait pour les plus âgés. Aujourd'hui collégiens, ils reviennent régulièrement trouver « Derek » dans sa paroisse, à Clignancourt.
Dans un autre bâtiment, des repas gratuits sont proposés dans une salle chauffée (chose rare !), tous les jours de l'année. Parfois, dans les rues, on croise les sœurs, en sari blanc bordé de bleu, discutant gaiement avec l'un des habitués de ces repas.
Les sœurs, venues parfois de l'autre bout du monde, s'acquittent de leur tâche dans la plus grande discrétion. Leurs actions sont une méditation vécue de l'amour de Dieu. Car, dit Mère Teresa, « nos œuvres de charité ne sont rien d'autre que le débordement de notre amour pour Dieu jaillissant du fond de nous-même. Aussi, celui qui reste le plus uni à Lui, aime le plus son prochain. »
Mère Teresa parle de Dieu en clair. Elle vit pleinement l'Amour, la Joie, Jésus vivant, la soif de Dieu, la Lumière – tous ces mots un peu trop éblouissants, que nous hésitons parfois à regarder en face – et elle nous invite à la suivre.
  
Si vous en avez le temps, les sœurs ont toujours besoin d'aide pour préparer les repas le matin – pour couper les patates ou mettre le couvert !
Foyer des Missionnaires de la Charité, 60 rue de la Folie-Méricourt, 75011 Paris.
Laetitia C.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard