Le Petit Cephalophore

mardi, mai 28, 2013

Groupe biblique "nouvelle formule"


Le concile Vatican II rappelle que, dans la liturgie de la messe, l’Église « ne cesse pas de prendre le Pain de Vie sur la table de la Parole de Dieu et sur celle du Corps du Christ » (Dei Verbum 21). Les chrétiens sont donc invités à fréquenter assidûment les Saintes Écritures, à les méditer, bref, à y reconnaître le Verbe de Dieu qui nous prépare à Le recevoir dans le sacrement de l’autel. Tel est l’objectif du groupe biblique qui, depuis septembre dernier, a scandé nos dimanches au rythme d’une rencontre tous les quinze jours.
Après un temps de convivialité (café et croissants dès 9h15 pour partir du bon pied !), Sylvie Horguelin et moi-même présentons succinctement les lectures du jour dans leur contexte biblique et liturgique. Puis nous nous répartissons en petits groupes pour relire l’évangile et nous enrichir mutuellement de nos remarques, de nos questions ou de nos lumières spirituelles. Enfin, nous nous retrouvons tous ensemble et chaque groupe synthétise l’essentiel de ses échanges pour les autres. Fin de la rencontre à 10h55, juste à temps pour la célébration de la messe où nous écouterons d’une oreille neuve – parce qu’exercée ! – la Parole de Dieu.

Ma conviction de prêtre est que le Seigneur nous a gratifiés d’un beau cadeau avec ce groupe biblique « nouvelle formule », moins académique que le précédent, en prise avec notre vie chrétienne. J’en veux pour preuve l’assistance nombreuse (en moyenne une vingtaine de personnes, ce qui n’est pas rien pour une petite paroisse comme la nôtre), la qualité de nos échanges et surtout la communion spirituelle que nous pouvons y vivre. Communion veut dire à la fois distinction et unité : que de fois j’ai été émerveillé par l’interprétation originale que tel ou tel donnait d’un verset de l’Écriture, originalité qui faisait son chemin dans le cœur de tel autre pour qu’il y reconnaisse, lui aussi, une Parole de Dieu pour aujourd’hui.

Qu’il me soit permis d’inviter encore plus largement à nous rejoindre en citant l’homélie d’un Père de l’Église, grand parmi les grands (1) : « Vous savez avec quelle précaution respectueuse vous gardez le corps du Seigneur, lorsqu’il vous est remis, de peur qu’il n’en tombe quelque miette et qu’une part du trésor consacré ne soit perdue. Que si, lorsqu’il s’agit de son Corps, vous apportez à juste titre tant de précautions, pourquoi voudriez-vous que la négligence de la Parole de Dieu mérite un moindre châtiment que celle de son Corps? »
Père Florent Urfels

1. Origène, Homélie sur l’Exode.   

Témoignages :

 "C'est un enrichissement de notre foi par l'étude des textes. On n'a jamais fini d'étudier la Bible !" Marie-France

"C'est une occasion unique de lire les textes du dimanche avant la liturgie. On s'en imprègne avant de les recevoir en Eglise." Frank

"J'ai été touchée par la richesse des propos tenus par des personnes qui n'osaient pas parler. L'Esprit Saint était à l'œuvre ! Et j'ai été étonnée d'entendre des choses encore nouvelles pendant l'homélie. Ces textes sont inépuisables. Et le lecteur croît avec l'Ecriture". Marie-Christine

"J'ai beaucoup de mal à lire, le groupe m'aide à prendre connaissance des textes. L'échange de tous me permet aussi de comprendre l'évangile autrement". Jean-Louis

"Avoir d'autres regards sur les textes du jour est enrichissant. Et les petits topos introductifs m'apportent la culture biblique qui me manque. C'est très stimulant". Franck.
                                                                                                                                                      

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard