Le Petit Cephalophore

dimanche, février 17, 2013

L’Art, une création à notre image


La vocation primitive de l’art était de rechercher la Beauté par l'imitation de la nature. Imiter dans le sens d’exprimer plutôt que de copier. Cela présupposait la saisie de quelque chose de profond et d'essentiel derrière les apparences perçues. Aussi, celui qui cherchait la Beauté, confronté à une telle œuvre, apprenait à poser sur le monde un regard plus "perçant". Aucune distinction précise n’existait alors entre art et artisanat. L’art était plutôt une manière de s’y prendre pour faire quelque chose dans quelque domaine que ce soit. Ne dit-on pas « faire selon l’Art »? Il existe également des expressions comme « le grand Art », ou encore « Art royal » qui expriment une manière de faire, inséparable de la vérité de l’être : par ce que je fais (selon l’Art), je me travaille (aussi) moi-même. Art, objet d’art et artiste ou artisan, de ce point de vue, ne faisaient qu'un. L’Art résonnait à travers l’artiste, appelant à la participation les destinataires de l'œuvre. Et comme cet Art est un don de Dieu, on pouvait parler d’une véritable inspiration ou d’un travail créateur imitant celui de Dieu lui-même.
Aujourd’hui, l’art s’écrit plus souvent avec un petit "a". Non qu’il n’y ait plus de grandes œuvres d’art, car tant qu’il y aura l’homme, il y aura toujours cette manière d'œuvrer selon l’Art. Mais globalement l’artiste, séparé de l’artisan qui a fait place à l’industrie moderne, ne sait plus faire son art autrement que selon lui-même. Le point de départ de son art est plutôt un ressenti subjectif de la réalité, chargé souvent d'une émotion. Aussi, la majorité des œuvres d’art de nos jours ne prétendent pas parler à tous. Le "beau" se décline selon le goût de chacun et les différences ne se discutent point. Cela dit, même l‘art avec un petit "a" peut nous parler. En exprimant la joie ou les peines, les colères ou l’apaisement, les maux ou le bien-être, il peut nous révéler nos propres états d‘âme, nous renvoyer à nous-mêmes. Il est le témoin d‘une époque où les langues sont multiples et l’entente difficile. Il n'est qu'à notre image…
KK.

Ill. Chevaux de Lascaux                                                                                                                                                

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard