Le Petit Cephalophore

dimanche, septembre 16, 2012

Un nouveau curé à Saint-Denys : installation du père Tardy


Avant que Monseigneur Beau n'installe notre nouveau curé, en lui confiant, pour nous, et pour tout le quartier avec nous, la mission de l'amour, Philippe Th., membre du Conseil Economique, l'a accueilli au nom de tous les paroissiens :

En ce dimanche ensoleillé 16 septembre, Saint-Denys "jubile" : un nouveau curé nous est donné. Merci Monseigneur de nous offrir ce matin cette grande joie pour notre communauté paroissiale. Quand on sillonne les routes de France et que l'on croise un "turbo-prêtre" qui parcourt sa quinzaine de paroisses dispersées dans la campagne, nous mesurons combien grande est notre chance ici à Paris.

Père Roger, puisqu'il m'a été confié de vous présenter votre paroisse, il me faut tout d'abord vous préciser que votre Saint-Denys se porte bien avec un Y. Le débat avait animé une rentrée paroissiale il y a quelques années autour du thème Denis "i" ou Denys "y", et finalement c'est bien saint Denis le Céphalophore, premier évêque de Paris, martyr décapité vers l'an 250, qui sous la plume d'un abbé fâché avec la chronologie, a emprunté le Y de son lointain homonyme évêque d'Athènes. 

C'est en 1835 que sera consacrée notre église dans laquelle plus d'un passager du bus 96 voit avec étonnement un temple grec... Aujourd'hui, c'est donc une vieille dame de 177 ans qui est heureuse d'accueillir son jeune curé.
Cette vieille dame a trouvé une nouvelle jeunesse en 1986, lorsque Monseigneur Lustiger décida de créer ici une Maison du Séminaire. L'arrivée du séminaire nous a donné le dynamisme que les quatre curés qui vous ont précédés depuis ont, chacun à leur manière, fait fructifier.

Votre paroisse, comme vous l'avez déjà vous-même noté dans votre édito de la nouvelle édition du guide paroissial, accueille des "activités foisonnantes".
Votre paroisse est ouverte à la Mission sous de multiples formes : l'opération Nomade tournée vers notre quartier, la "Mission Chocolat" à la rencontre des commerçants, l'accueil de tous avec les nouveaux Repas d'Amitié du Marais, les RAM, qui résonnent en écho aux JAM, nos Journées d'Amitié où s'engagent en novembre près d'un paroissien sur quatre, les visites et la communion portée à la maison de retraite voisine rue Amelot, le Groupe Biblique qui nous aide à approfondir notre Foi, le succès du catéchuménat du Marais pour les adultes qui y trouvent ou retrouvent un chemin vers la Foi, le dynamisme du groupe Scout ou encore du KT qui ne désemplit pas (d'ailleurs à ce propos... si quelques vocations de catéchistes pouvaient se faire jour, Mesdames ou Messieurs n'hésitez pas à vous manifester...).
Vos paroissiens se mobilisent pour que nos prières s'élèvent à l'unisson dans le recueillement : nos chanteuses lyriques, qui guident avec talent l'assemblée, notre nouvel organiste, qui découvre en même temps que vous la paroisse, les équipes d'animation liturgique, la décoration florale, les enfants de chœur et depuis deux ans les servantes de messes présentes chaque dimanche.
Saint-Denys, c'est aussi la solidarité et beaucoup de moments d'amitié, le dévouement de l'équipe d'Accueil, le Club Saint-Denys et le Mouvement Chrétien des Retraités, les découvertes et débats des Mardi Cinéma, ou encore les équipes couples, le secours catholique, la banque alimentaire.
Pour vous assister dans cette vie paroissiale dynamique, outre la chance de travailler avec vos vicaires et les collaborateurs qui vous entourent,  vous pourrez vous appuyer sur le Conseil Paroissial, force de propositions et d'initiatives, et un Conseil Economique qui vous aidera à gérer au mieux les moyens que nous apporte la générosité des fidèles de Saint-Denys.
En arrivant à Saint-Denys, vous devenez "patron d'un groupe multimédia"... eh oui, ces dernières années la paroisse s'est dotée d'un journal paroissial, Le Petit Céphalophore, puis est venue sa version blog, qui vous donne la possibilité d'informer en direct les 647 abonnés aux nouvelles paroissiales, et enfin le site internet de la paroisse que vous avez déjà pris en mains depuis quelques semaines.
Enfin, une "activité paroissiale" qui ne figure pas dans le guide de Saint-Denys mais qui pourtant contribue à l'âme de la paroisse, à nourrir son unité et nos liens fraternels, c'est l'apéritif dominical, sous un parvis qui n'est certes pas aussi beau que celui de Saint-Vincent-de-Paul, mais qui est une belle vitrine tournée vers le quartier.

Les apôtres étaient douze. Ici, compte-personnes à la main, ce sont en moyenne 313 paroissiens au total des 3 messes qui se retrouvent chaque week-end, c'est donc proportionnellement déjà beaucoup pour vous aider à porter la Bonne Nouvelle du Christ ressuscité vers notre quartier...

Au nom de tous les paroissiens,
je vous souhaite la bienvenue père Roger,
bienvenue à Saint-Denys-du-Saint-Sacrement,
bienvenue chez vous. 





0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard