Le Petit Cephalophore

jeudi, mai 31, 2012

Quo vadis ? Les catéchistes à Rome sur les pas de Pierre


C’est ce même Esprit, qui, par les apôtres, a soufflé sur l’empire romain jusqu’en son cœur, qui a conduit, en ce week-end de Pentecôte, les catéchistes de Saint-Denys et ses trois prêtres sur la tombe de saint Pierre. Nous avons porté dans nos prières les intentions que vous nous avez confiées, les catéchistes restés à Paris, les familles du KT et la paroisse tout entière.

Placés sous la houlette du père Florent, nous avons arpenté avec énergie les pavés de la ville éternelle, bravant le soleil comme la pluie, pour en admirer les beautés païennes ou chrétiennes, pieuses ou profanes, nous extasiant devant la majesté des pins parasols, la beauté des monuments, l’harmonie des formes, qui, toutes, à leur manière, nous ramènent à Dieu. Nous avons aimé la magnificence baroque mais aussi la pauvreté d’un saint Alexis, le partage eucharistique avec nos compatriotes de Saint-Louis-des-Français ou de la Trinité-des-Monts mais aussi les antipasti goulûment dévorés, le soir venu, dans une taverne du Trastevere, les couleurs du Caravage mais aussi l’or des mosaïques de style byzantin, la rencontre riche d’instruction avec le père Pascal Ide, dans les bureaux de la Congrégation pour l’Education catholique, mais aussi les petits mots échangés avec les aimables Romains qui ont croisé notre route ; nous avons aimé les ponts, les escaliers, les places, les fontaines, les jardins, les ruelles, mais aussi... la ligne de bus 87, censée nous ramener prestement à l’hôtel…
Et surtout, nous n’oublierons jamais notre plongée dans les entrailles de l’Eglise, dans la profondeur chaude et humide de la nécropole païenne, sise sous la basilique Saint-Pierre, et qui abrite très vraisemblablement les restes de l’apôtre. Conduits par un guide au discours éclairant, nous avons revécu toute l’histoire du site, depuis la crucifixion, tête en bas, de Pierre et son inhumation, dans les années 60, jusqu’à la découverte quasi (?) miraculeuse de ses restes grâce aux fouilles courageusement entreprises par le pape Pie XII dans les années 1940-50. Nous avons vu la pierre sur laquelle a été bâtie l’église du Seigneur. (Si vous passez par Rome, n’hésitez pas à réserver la visite des fouilles !)

                                   x

Merci à notre curé d’avoir eu, envers ses catéchistes, la délicate charité de les emmener jusqu’aux premiers jours de la mission, pour nourrir cette parole, la même depuis 2000 ans, que nous espérons transmettre durablement à nos enfants du KT.
Dominique Th.                                                                                                              

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard