Le Petit Cephalophore

samedi, octobre 01, 2011

Notre Dame de la rue de Turenne



Ainsi couchée, et nettoyée de la noirceur de la pollution, ma statue préférée de la Vierge à l'Enfant me semble grave, plus proche du modèle antique que ne l'était, avant restauration, la jeune fille rieuse et couronnée qui me saluait depuis sa niche, au 58 rue de Turenne, à chacun de mes passages. Pourtant, la finesse de sa robe en mouvement et surtout son attitude vis-à-vis de l'Enfant, qu’elle protège et offre à la fois, me confirme que c'est bien elle. Sa restauratrice, Maylis de G., m'accueille dans son atelier. « A l'origine, elle ne portait qu'un simple voile. La couronne est un ajout du XIXème », m'explique-t-elle en me montrant de multiples interventions antérieures pour consolider la statue. « L'architecte de l'immeuble, moi-même et la copropriété avons été fort surpris de constater qu'il s'agissait d'un plâtre. Son original se trouve peut-être dans un lieu plus ou moins proche. »
La belle niche du XVIIème, elle aussi toute rafraîchie, attend sa Dame. « Le plâtre est un matériau fragile, explique Maylis de G., et celui-ci est particulièrement usé. Il serait préférable d'exécuter une nouvelle réplique à partir de l'original ou, à défaut, une copie de ce plâtre en pierre reconstituée. Mais cela demanderait un coût supplémentaire », conclut-elle.
Espérons déjà que celle qui a veillé sur plusieurs générations d'habitants de notre quartier, revienne…
Et si nous décidions de partir à la recherche de l'original ?
Katarina K.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard