Le Petit Cephalophore

samedi, octobre 01, 2011

Les jeunes paroissiens de Saint-Denys aux JMJ de Barcelone

Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi. Ce verset résonne en moi depuis la fin de ces dix jours passés entre Barcelone et Madrid. Verset au sens peu clair, offert par le pape il y a quelques mois, qui s’est illuminé au fur et à mesure des journées passées avec tous ces jeunes du monde entier !
C’est ce qui me plaît tant aux JMJ : découvrir que la Bible est résolument moderne et fait vivre des millions de jeunes. Cette phrase qui ne m’évoquait pas grand chose au départ m’a finalement aidée à grandir dans la foi et lui donner un nouvel élan.
Ce qui m'a permis d’en arriver là, ce sont avant tout les catéchèses. Nous avions choisi d'assister aux conférences des lumineux et passionnants  Mgrs Lalanne, de Moulins-Beaufort et Barbarin mais aussi d’organiser nos journées autour de temps de réflexion en groupe avec le père Florent. Pouvoir redécouvrir les enjeux de la vocation sacerdotale et monastique lors d’une journée au monastère de Poblet et les grands enjeux de la messe dominicale avant de la célébrer avec le pape, m’a donné l’opportunité de vivre peut être plus intensément les grands évènements qui ont ponctué ces JMJ.



Ces JMJ m’ont aussi donné l’occasion de redécouvrir la force de la communion ecclésiale et son importance dans ma vie de chrétienne. Je pense que cela m’a particulièrement touchée lors de la messe des Parisiens présidée par le cardinal André Vingt-Trois à la Sagrada Familia. C’était une messe particulièrement joyeuse et recueillie. J'ai alors réalisé à quel point la messe était un rendez-vous impératif pour vivre pleinement sa relation avec le Seigneur et l’ensemble de la communauté catholique.
À Sydney, j’avais été impressionnée de découvrir l’universalité de l’Église. À Madrid, cette réalité était moins frappante car les Européens étaient plus nombreux et notre façon de vivre notre foi est somme toute assez proche.
C'est la concentration extraordinaire de pèlerins qui a rendu nos rassemblements si singuliers... Il n’était pas toujours facile d’entrer dans la prière à cause du manque d'organisation, de la chaleur, du bruit constant… Mais lorsqu’on y parvenait, la prière n’en était que plus miraculeuse. J’ai ressenti cela particulièrement en deux occasions :
- Lors du chemin de Croix célébré par le Saint Père : les organisateurs avaient choisi de confier les prières et le choix des jeunes portant la croix aux Petites Sœurs des Pauvres. Nous avons prié avec elles pour les jeunes en grande difficulté ou exclus dans leurs pays au nom de leur foi. C’était un chemin de Croix à la fois très simple et très fort. Pour la première fois de ces JMJ le bruit ambiant n’était plus un frein à ma prière mais en faisait vraiment partie.
- De la même façon, lors de la veillée de prière où nous avons été consacrés au cœur de Jésus par le pape, une véritable tempête a éclaté alors que la cérémonie avait à peine commencé. Malgré ça, tous les jeunes ont décidé de prendre cette expérience plutôt désagréable avec philosophie ! Nous étions trempés, le pape nous remerciait et nous soutenait et juste au moment où ils ont choisi d’exposer le Saint Sacrement, la pluie s’est arrêtée. Bon ce n’était pas un véritable miracle puisque les organisateurs guettaient l’accalmie, mais le silence qui a régné à cet instant était incroyable. Se recueillir à un million constitue une expérience de prière inouïe et extrêmement émouvante. La présence du Christ parmi nous devient une évidence !
Je suis donc repartie heureuse d’avoir partagé ces moments avec notre groupe où régnait une très bonne ambiance. Je suis fière de faire partie de cette Église jeune et dynamique. Et surtout j’ai été une fois de plus conquise par notre pape. C’est un homme qui a un vrai don pour parler aux jeunes. Ce qu’il dit est toujours profond et brillant mais jamais inintelligible. L’écouter est toujours une vrai expérience d’humilité. Il nous a rappelé à quel point l’Église a besoin de nous comme «missionnaires joyeux de la Bonne Nouvelle». Grâce à ce que je viens de vivre, j’espère être capable d’être à la hauteur de cette belle mission !
Pauline J.
Photo : au monastère de Poblet 

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard