Le Petit Cephalophore

jeudi, septembre 09, 2010

Micro-parvis





Comment avez-vous été accueilli à Saint-Denys ?




« J’ai découvert Saint-Denys à travers les JAM l’an dernier, puis je suis revenue lors de concerts. Je suis bien ici. L’accueil est vrai : on s’intéresse sincèrement à vous. » Valérie, du XIIème arrondissement, et paroissienne d’adoption depuis cette rentrée.
L’important pour moi c’est déjà l’espace architectural ouvert et lumineux, comme ce parvis où l’on se retrouve après la messe. C’est ensuite l’accueil que j’ai vécu dès les premières messes, simple, chacun à son rythme. Je me suis retrouvé dans cette messe vraie. Petit à petit on prend ses repères, dans la douceur de l’accueil. Maintenant tout naturellement je compte m’engager dans des activités paroissiales. » Laurent, depuis  un an à Saint-Denys.
«Être accueillis ? C’est ne pas être des anonymes. Découvrir les propositions d’activités de la paroisse. Petit à petit avec la grande chance d’arriver dans le quartier en famille où sont déjà installés nos deux enfants ». Anne-Marie et Renaud, au sortir de leur première messe à Saint-Denys.
« On a été bien accueillis, ça c’est sûr, mais il faut voir dans le long terme ! L’esprit de l’accueil, c’est appartenir à une communauté dans laquelle on se sent bien, pour vivre sa foi avec d’autres. C’est très important pour nous. Notre paroisse du XVème comptait plus de mille paroissiens, alors nous allions au centre Sèvres. » Sandrine, Sylvain et Baptiste (2 mois), arrivés cet été.
« Quand j'ai commencé à ne plus aller à la messe dans ma paroisse, une amie m'a emmenée avec elle à Saint-Denys. Je me sens bien chez vous. Je ressens beaucoup de chaleur humaine. Les prêtres me touchent par leurs paroles. J'ai décidé de revenir. L'église elle-même est claire, oui, très lumineuse... ». Une jeune femme.
Une maman malvoyante : « Je suis une chrétienne moyenne, pas très assidue. Je viens avec mon jeune fils à la messe, je le fais plus pour lui. Après la messe, mon mari vient nous chercher. Cela reste plutôt une "sortie" dans notre vie "habituelle". Mais je dois avouer que Saint-Denys est une église très sympathique. Je sens la force de cette communauté. Les homélies me parlent. Je ne sais pas si cela va changer ma vie de chrétienne, mais je vais continuer à venir... »
Une dame âgée : « J'avais fait ma première communion à Saint-Denys il y a très longtemps. J'habite tout près, rue de Thorigny. J'aime les messes à Saint-Denys. Mais je n'arrive pas à entrer plus dans la vie de l'église. Parfois je me dis que j'aurais beaucoup de joie à inviter les prêtres à un repas chez moi, mais je n'ose pas leur faire la proposition... »
Un couple de paroissiens : « Pour vraiment être accueilli dans une paroisse il faut un fil conducteur, c'est à dire une mission ou un service, quelque chose à apporter. Nous sommes entrés dans la communauté paroissiale avec le groupe scout. Nous aimons beaucoup notre paroisse. Pour sa qualité spirituelle et la cohésion des paroissiens. Une fois entrés, nous avons été toujours bien accueillis et vraiment chez nous. »

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard