Le Petit Cephalophore

vendredi, octobre 09, 2009

Un prêtre, combien ça gagne ?

Les prêtres diocésains, à la différence des religieux, ne font pas vœu de pauvreté… mais il est peu probable qu’un ex-trader privé de ses bonus s’oriente vers la prêtrise pour restaurer son train de vie

Les 13 700 prêtres diocésains en activité en France (700 à Paris), quelles que soient leurs missions, reçoivent une indemnité qui ne provient que des dons des fidèles (en particulier Denier de l’Église mais aussi offrandes des Messes et du Casuel). Cette indemnité mensuelle, après six années de formation, et pour une disponibilité permanente, est de 950 euros bruts (rappelons que le SMIC pour 35 heures par semaine est actuellement de 1337 euros bruts mensuels). A Paris, ce sont les paroisses qui perçoivent le Denier et qui par conséquent assument la charge financière  de l’indemnité des prêtres.

Il n’y a pas d’évolution de ce montant durant la vie du prêtre jusqu’à la retraite, hormis l’indexation annuelle sur le coût de la vie. Mais le plus souvent le prêtre peut bénéficier d’un logement mis à disposition.

Quoique l'âge de la retraite soit officiellement fixé à 65 ans, en général les prêtres exercent leur ministère jusqu’à 75 ans. Un organisme de sécurité sociale sous la tutelle de l’État, la CAVIMAC, est chargé, pour l’ensemble des 9 cultes qui y ont adhéré, de recouvrer les cotisations sociales et verser les prestations maladies ou pensions de vieillesse. 

Vous avez dit "vocation" ?         

Philippe Th.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard