Le Petit Cephalophore

vendredi, octobre 09, 2009

Octobre 2009. L'éditorial du père Quinson



« Les catholiques ne vont pas supporter de rester sans rien faire jusqu’à la fin des temps… Un grand prélat auquel je disais il y a bien des années que les laïcs avaient besoin d’être (…) traités avec tendresse et considération, m’a dit : ‘vous ne les connaissez pas, nos laïcs sont des gens paisibles’. Il voulait dire, à ce que je comprends : ‘ils sont d’une ignorance crasse, peu intellectuels, et nous n’avons pas besoin de les consulter’ ». Voilà ce qu’écrivait John Henry Newman en 1865 (lettre 104)…

Après le Concile Vatican II la tendance s’est parfois inversée au point que des discussions enflammées ont pu saisir des chrétiens qui, soucieux de donner aux laïcs toute leur place, en venaient à s’interroger sur celle des prêtres...

Quarante ans après le Concile, le principe de la collaboration entre prêtres et laïcs est acquis, la pratique ecclésiale manifeste un nouvel équilibre et nous pouvons réfléchir paisiblement à une juste articulation entre le sacerdoce baptismal et le sacerdoce ministériel. L’année sacerdotale initiée par Benoît XVI s’inscrit dans ce contexte : le Pape nous invite à vivre une année centrée sur la question des vocations sacerdotales.

Pour fortifier les prêtres dans leur mission propre.

Pour aider les communautés chrétiennes à mieux saisir le rôle des prêtres.

Pour que la question des vocations soit portée par le plus grand nombre.

Pour susciter une culture de « l’appel ».

C’est dans cet esprit que ce numéro de « rentrée » du Petit Céphalophore s’est préparé. Il vous propose un ensemble de témoignages de laïcs et de prêtres sur le sujet.

J’en profite pour vous exprimer à tous ma reconnaissance. Par vos engagements et vos activités, par votre prière et votre présence, vous faites vivre la paroisse. Vous n’êtes pas une force d’appoint pour faire des choses. Vous témoignez de la vie du Christ rendu présent à tout son peuple par la puissance de l’Esprit. Nous, prêtres, sommes là pour reconnaître et soutenir les laïcs dans leur vocation propre. Jean-Paul II nous invitait à le faire « comme frères et amis ». C’est ma joie d’avancer avec vous sur ce chemin !
Père Paul Quinson

John Henry Newman (1801-1890) : prêtre anglican converti au catholicisme en 1845. Son procès en canonisation est en cours. JH Newman a eu une prédication et une oeuvre théologique puissantes.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard