Le Petit Cephalophore

lundi, octobre 06, 2008

Octobre 2008. L'éditorial du père Quinson.

Une année sur les pas de saint Paul !

Huit ans après l’élan du grand jubilé de l’an 2000 initié par son prédécesseur, Benoît XVI a voulu à la fois s’inscrire dans cette dynamique d’entrée dans le troisième millénaire et la relancer en s’appuyant sur la figure de l’Apôtre Paul. Le prétexte en est la naissance de saint Paul : malgré les incertitudes historiques celle-ci peut être située entre l’an 7 et 10 de notre ère. 2000 ans après la naissance de "l’avorton de Dieu" (1 Co 15, 8) nous sommes donc invités à faire mémoire de cet homme de feu, saisi par le Christ sur le chemin de Damas et qui consacrera presque la moitié des années qui lui restent à vivre, à voyager dans tout le bassin méditerranéen pour annoncer "gratuitement l’Evangile de Dieu". L’enjeu est d’apprendre à connaître saint Paul. Chacun pourra s’y employer selon ses goûts et le temps dont il dispose. Nous pourrons profiter de cette année pour lire, suivre des cours, participer au groupe biblique, voyager sur les pas de saint Paul, venir aux conférences de carême ou encore jouer la vie de l’apôtre au cours d’un spectacle paroissial qui se prépare. A travers ces activités nous allons bien sûr "apprendre". Mais la visée est existentielle : il s’agit de découvrir cet homme, d’entrer en amitié avec lui, d’être touché par son caractère et son engagement passionné. Finalement il s’agit de nous laisser habiter peu à peu par son expérience de foi au Christ. Plus qu’accumuler des connaissances dans une perspective académique, l’enjeu de cette année me semble plus profond : comment cet homme peut-il nous renouveler aujourd’hui dans notre foi et notre amour de Dieu ? Comment peut-il contribuer à notre propre conversion ? Comment peut-il nous communiquer sa force et son audace apostolique ? Comment notre paroisse peut-elle se mettre à l’école de saint Paul pour être saisie comme lui par le désir brûlant qui l’habitait de faire découvrir l’Evangile à ses contemporains ? En quoi ses voyages missionnaires peuvent-ils éclairer notre compréhension de la mission de l’Eglise aujourd’hui ? Tout un programme !
Selon l’explication la plus courante le nom de Paul viendrait du latin paulus (faible, pauvre...). Faibles, petits, maladroits, pauvres... nous le sommes tous. En cela saint Paul peut être considéré comme notre saint patron commun ! Alors en cette année qui lui est consacrée, soyons tous à la fête !
Père Paul Quinson

2 Comments:

  • Toute vérité n'est pas bonne à dire !

    By Blogger yokai66, at ven. févr. 06, 08:07:00 AM  

  • Bonjour yokai66, et merci pour vos commentaires. Je vous répondrais volontiers plus longuement mais cela supposerait un contact moins masqué !

    "La vérité vous rendra libre".

    By Anonymous Père Paul Quinson., at sam. févr. 07, 12:44:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard