Le Petit Cephalophore

vendredi, février 15, 2008

KT : CARITAS !

Les enfants du KT ont montré, à l’occasion de ce festival, la beauté de leur cœur : un cœur aux couleurs vives et généreuses, à l’image de la fresque sur la Charité qu’ils ont contribué à parachever. Avec un enthousiasme débordant, ils ont dessiné au crayon saint Martin, son cheval, un village ou, plus inattendus, un poisson, des tortues… , après quoi les plus soigneux ont peint les espaces vides de vert, de bleu, de rouge. « L’amour est joyeux, l’amour est gratuit, l’amour a besoin d’être partagé » ont-ils inscrit en lettres arc-en-ciel.
Cet amour-là, joyeux et gratuit, ils l’ont en effet partagé mercredi après-midi, sur leur temps libre, avec les personnes âgées de la maison de retraite. Une vingtaine d’enfants et leurs catéchistes de CE2, CM1 et CM2 sont partis les bras chargés de cadeaux : des compositions florales (préparées par les élèves d’une école d’horticulture dirigée par un fidèle paroissien) et des cartes de vœux dessinées par les enfants du CE1, trop petits pour être présents.

Ils ont été accueillis par Florence, l’animatrice, et une vingtaine de pensionnaires. Le courant est passé, tout naturellement, des deux côtés. Des regards, parfois éteints, se sont rallumés et ont brillé au contact de cette joyeuse jeunesse. Ensemble, jeunes et vieux ont formé un cercle, et le cercle est allé s’agrandissant au fur et à mesure que rires et chants résonnaient dans la maison, invitant les plus hésitants à rejoindre la fête. Florence avait fort bien préparé les choses et relié cette rencontre célébrant « la solidarité, le partage, l’amour et la charité », à l’anniversaire de trois pensionnaires octogénaires. On a pu offrir d’autres cadeaux encore et souffler les bougies ornant le gros gâteau d’anniversaire. Les trois élus ont désigné chacun un enfant pour les aider à les éteindre d’un coup. Il y avait aussi du chocolat, des jus de fruit et même du champagne ! Une galette des rois (la dernière de l’année) : dame Paulette et le petit Raphael ont eu les fèves et ont formé le couple royal.



Les enfants ont chanté "Comme un souffle fragile, Ta Parole se donne..." et chacun s'est retiré, cette parole d'amour gardée au fond de l'âme.

Dominique T.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard