Le Petit Cephalophore

vendredi, février 15, 2008

Dame Charité, qui es-tu ?

La Charité nous est présentée par son allégorie comme une jeune femme, debout, ou plus souvent assise au milieu des colonnes du temple ou au pied d'un arbre qui se perd dans le ciel. Lumineuse, elle s'offre à une multitude de petits enfants nus qui se nourrissent à son sein, quêtent son sourire et se reposent paisiblement dans les plis de sa robe… Son attitude traduit un don de soi sans mesure, mais elle est tout autant dans un état de veille. Cela apparaît dans son rapport à son attribut: un vase sous ses pieds qui déborde sans se vider, un cœur enflammé, une étincelle surgissant du contact de l'index et du pouce de la main, tenue élevée à l'écart de l'agir… Sainte Hildegarde, dans sa vision de la Charité dit qu'elle "tenait dans sa main droite le soleil et la lune affectueusement enlacés...". En regardant cette allégorie, nous nous reconnaissons volontiers dans la foule des enfants. Ne sommes-nous pas d'infatigables chercheurs de l'Amour ? Plus hésitants, nous aimerions aussi nous reconnaître dans l'Amour lui-même. Mais comment faire, pour que notre vase ne se vide pas ? " L'eau que je lui donnerai, dit Jésus, deviendra en lui source d'eau jaillissante en vie éternelle. " La clé consiste à faire passer par nous l'inépuisable don de Dieu... Une fois ce sens de l'allégorie saisi, son image doit s'effacer… Suivons sainte Hildegarde. Elle commente sa vision en affirmant que "la Charité a sa demeure dans l'éternité, qu'elle abonde en tout, depuis les abysses jusqu'au-delà des astres." Elle dit encore que toutes les créatures, espèces et formes, après avoir été créées "reconnurent leur Créateur, car l'Amour était la substance qui les constitua d'abord..." L'Amour se propose ainsi comme l'essence même de la reconnaissance du vrai au vrai. Essence de notre reconnaissance de chacun pour ce qu'il est en Dieu, moyen de prédilection de notre lien avec Dieu et moyen de notre unité en Lui …

Certaines allégories nous présentent la Charité dans son entourage " familial ", avec ses petites sœurs, la Foi et l'Espérance, et leur mère, la Sagesse. Sagesse ouvrière de toute chose avec Dieu, elle dont la Vierge est le trône, elle qui demeure toute dans le Christ. La Charité est sa fille de prédilection, son Cœur même, elle est le fruit de son premier labeur et comme elle, sans fin. Son mystère est d'être à la fois toujours jeune, au sommet de la fécondité et sans cesse croissante…

Reconnaissons-nous en Elle. Aimons-nous comme Elle nous aime. Allons dans la joie qu'elle donne à la rencontre de l'Epoux, prêts au baiser de reconnaissance d'Amour à Amour…
Katarina K.

Illustration : bas-relief de la Charité à admirer... rue de Sévigné !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard