Le Petit Cephalophore

vendredi, novembre 16, 2007

Novembre 2007. L'éditorial du père Quinson.

60 ans déjà !

" Et je dis en effet que la jeunesse est le temps des illusions, mais parce qu'elle imaginait les choses infiniment moins belles et nombreuses et désirables qu'elles ne sont, et de cette déception nous sommes guéris avec l'âge."

Claudel, Le Soulier de satin, I, 6.

Savez-vous que les « Journées d’Amitié » dont nous avons fêté les 30 ans l’année dernière ont en réalité... 60 ans ? Les plus anciens nous l’ont gentiment fait remarquer et c’est l’occasion pour nous tous de leur tirer un coup de chapeau ! 1947 – 2007 : 60 années pleines de choses plus «belles et nombreuses et désirables» que ne pouvaient l’imaginer les pionniers de 1947 !

C’est cette histoire que Le Petit Céphalophore a décidé de vous présenter succinctement dans ce numéro de rentrée.

Sans connaître tous les détails de cette aventure et toutes les personnes qui depuis le commencement s’y sont succédées – même si beaucoup sont encore là et bien actives ! - je peux sans peine imaginer la quantité d’énergie, d’inventivité, de fatigue, que cet anniversaire peut cacher. Je me dis qu’il y a là un signe fort de la vitalité de la paroisse qui a cherché de toutes ses forces à se donner les moyens de sa mission. Car si l’objectif premier des ces journées est d’abord financier, cet objectif a toujours été ordonné à une autre fin, qui donne sens à cette collecte d’argent et qui est la véritable raison d’être de la paroisse : assurer dans le quartier une présence chrétienne dont le rayonnement puisse humblement être le signe de l’amour de Dieu pour ceux qui vivent et travaillent autour de notre église. Voilà notre raison d’être, voilà notre «mission».

Aujourd’hui davantage qu’il y a 60 ans sans doute, nous mesurons qu’il nous faut faire un effort d’inventivité pour être ce que nous sommes, c’est-à-dire des témoins chargés de manifester à tous qu’ils sont aimés de Dieu, sans condition. La vitalité extraordinaire qui s’est déployée pendant toutes ces années dans les Journées d’Amitié demande peut-être aujourd’hui à prendre une forme complémentaire. Peut-être le moment est-il venu pour notre paroisse de trouver - sans remettre en cause les Journées d’Amitié ! – une autre occasion et une nouvelle façon de rendre visible, plus explicitement et tous ensemble, notre désir de rencontrer gratuitement, amicalement, les personnes de notre quartier. Le Conseil Pastoral va y réfléchir cette année. Portons d’ores et déjà dans la prière ceux qui vivent et travaillent autour de nous.

Si Claudel a raison, et qu’avec l’âge nous sommes guéris des déceptions de la jeunesse, osons croire que la réalité de la mission de l’Eglise et de ce que nous pouvons en vivre ici à Saint-Denys n’a pas fini de nous apparaître dans toute sa richesse.

Joyeux anniversaire !

Père Paul Quinson

JAM 2007 : essai transformé !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard