Le Petit Cephalophore

vendredi, novembre 16, 2007

Le resto des JAM


On connaissait La Bougie du sapeur, quotidien du 29 février, qui ne paraît donc que tous les quatre ans. Un collector, comme est assurément degustor le bistro de Françoise et Jacqueline, qui ne fait table ouverte que… deux jours par an, pendant les JAM. L’une, venue d’Inde via La Réunion, nous fait partager, revêtue d’un chatoyant sari, les secrets et saveurs d’une « cuisine familiale héritée des grand-mères ». L’autre, sa complice, a longtemps tenu, dans le quartier, un restaurant familial « aux couleurs du monde ». Et des couleurs, il y en a, dans les salles de la paroisse en apprêt de fête, où toute une brigade inter générations d’une vingtaine de volontaires sert une centaine de couverts au déjeuner. C’est que « pour que la fête soit réussie, il faut que chacun se sente accueilli » et que notre église soit à la hauteur des fraternelles agapes d’évangiles. Car après tout, il est tant question de repas, dans les évangiles, que l’on pourrait bien parler d’un apostolat de la fourchette. Ici donc, une déco chaude de murs tendus de saris flashy et de tables nappées de vifs coloris. Des couleurs qui sont aussi dans l’assiette. Celles des raïtas (crudités au yaourt), currys ou samoussas (friands à la viande) épicés de gingembre, coriandre, fenouil, cannelle et girofle… Ou encore, tagines, assiettes charcutières, salades et viandes froides… Et aussi tartes, quiches et pizzas pour les appétits plus impatients. Le tout « fait maison, de produits frais exclusivement». Pour 10 € le menu complet, verre de vin inclus, comment se priver de tels bienfaits ? Et puisque, glisse, malicieuse, Françoise, le père curé aime les innovations, cette année nombre de spécialités sont aux couleurs et saveurs de La Réunion, relevés donc de vanille, cardamome et autre anis étoilé, accompagnés de lentilles ou haricots rouges. Oui mais, comment accompagner ces mets succulents ? Non loin de là, Jean à la barbe fleurie saura vous conseiller, d’un sourire averti, le cru de choix qui comblera - et apaisera - vos papilles.

Jean-Louis B.B.

Le banquet final : l'ultime épreuve, toujours réussie, de Jacqueline et Françoise.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard