Le Petit Cephalophore

dimanche, février 18, 2007

Février 2007. L'Editorial du Père Quinson

La Foi des jours ouvrables
Les 35 heures n’y ont pas changé grand-chose : le travail reste une part importante de nos existences. A gauche comme à droite, les candidats à l’élection présidentielle ne s’y sont pas trompés qui cherchent à lui redonner du prix. Nous passons beaucoup de temps à travailler, que notre activité soit rémunérée ou non. Nous y passons nos journées, nos semaines, nos années, nos vies. Le travail nous enthousiasme ou nous fatigue, nous use ou nous stimule, il est subi ou ardemment désiré, il est alimentaire ou correspond à une passion, il est manuel ou intellectuel, besogneux ou joyeux... Si nous avions une idée de tout le travail accompli par l’ensemble des paroissiens en une année nous serions sans doute surpris par la quantité et la variété des tâches effectuées. Mais nous en parlons finalement peu. Le travail est pourtant une activité importante non seulement par le temps qui lui est consacré mais aussi parce que le travail nous caractérise en tant qu’être humain (à proprement parler les animaux ne travaillent pas) et en tant que créature créée à l’image et à la ressemblance de Dieu.
C’est ce que développe Jean-Paul II dans l’encyclique Laborem exercens publiée en 1981 : «Lorsque l’homme, fait «à l'image de Dieu», entend ces mots : «Soyez féconds, multipliez-vous, emplissez la terre et soumettez-la», même si ces paroles ne se réfèrent pas directement et explicitement au travail, elles y font sans aucun doute allusion indirectement comme une activité à exercer dans le monde. Bien plus, elles en démontrent l'essence la plus profonde. L'homme est à l'image de Dieu notamment par le mandat qu'il a reçu de son Créateur de soumettre, de dominer la terre. En accomplissant ce mandat, l'homme, tout être humain, reflète l'action même du Créateur de l'univers.» Nous voilà donc à l’image et à la ressemblance de Dieu jusque dans le travail !
Mais Dieu travaille-t-il ? De la Genèse à l’Evangile, la Bible nous le laisse entendre... "Dieu conclut au septième jour l’ouvrage qu’il avait fait et au septième jour il chôma, après tout l’ouvrage qu’il avait fait". (Genèse, 2, 2). "Jésus leur répondit : «Mon Père est à l’œuvre jusqu’à présent et j’œuvre moi aussi»". (Jean, 5, 17) Dieu travaille. Nous aussi. Nous lui ressemblons.
Une question s’impose : y aurait-il une façon spirituelle de vivre son travail ? Quelle place la foi peut-elle avoir dans une activité professionnelle ? Comment témoigner de la foi aux heures ouvrables ? Nous avons voulu donner la parole à quatre personnes sur ce sujet. Que leurs témoignages puissent nous stimuler tous et nous aider à prendre conscience davantage, sans naïveté et sans idéologie, que le travail n’est une activité anodine ni pour la personne humaine, ni pour la société, ni pour le projet de Dieu sur l’humanité. Bon labeur de carême.
Père Paul Quinson

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard