Le Petit Cephalophore

samedi, septembre 23, 2006

Père Olivier Ségui : le charme de la jeunesse

Notre nouveau vicaire semble réservé, un brin timide, et pourtant dès les premiers mots échangés, on découvre un homme chaleureux, direct, tout en finesse. Et l’on se dit une fois de plus : décidément, nous avons beaucoup de chance à Saint-Denys ! Quand il évoque sa dernière - et première - paroisse, Saint-Jean-Baptiste-de-Belleville située dans un quartier populaire et ouvrier de Paris, ses yeux brillent : « Dans cette communauté, il y avait de fortes personnalités qui parlaient avec une certaine gouaille. J’ai aimé la façon simple, héritée du militantisme, dont les paroissiens s’exprimaient ». Il y a assuré la catéchèse (« tous les âges ! »), l’accompagnement des adultes vers la confirmation (« un vrai lieu de questionnement »), a été aumônier dans un établissement catholique (où il a « découvert le privé »). Une de ses satisfactions ? La création d’un groupe qui réunissait tous les quinze jours des adultes, pour lire ensemble Les Confessions. A Saint-Denys, il aura la responsabilité des scouts, du groupe biblique, du catéchisme en CM1… et tiendra une permanence le jeudi de 16h30 à 19h. Par ailleurs, nommé directeur du séminaire de Paris, il épaulera le père Quinson dans le suivi des séminaristes. C’est aussi lui qui a été choisi pour seconder le père Olivier Teilhard de Chardin dans la préparation des JMJ 2008 qui se tiendront à Sydney (comme l’avait fait autrefois le père Antoine d’Augustin). Quelques indiscrétions à présent pour satisfaire la curiosité de nos lecteurs : le père Olivier a 33 ans et il est né à Paris dans le 12è arrondissement. Après un bac littéraire préparé au lycée Lafontaine (XVIè arr.), il obtient à Assas un DEUG, une licence de droit public, et entre à la maison Saint-Augustin. Il a 21 ans. Ont suivi : une année de service militaire dans une association humanitaire, le séminaire (2 ans à Saint-Louis-en-L’Ile, plus de 4 ans à Bruxelles et 6 mois à Rome pour boucler un mémoire sur saint Bonaventure) et son ordination en 2002 à Paris. A l’origine de son questionnement sur Dieu : le décès d’un grand-père très aimé. « Si Tu existes, parle ! Dis-moi qui Tu es », demande-t-il dans son cœur à dix ans. La réponse est venue doucement…
Sylvie H.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard