Le Petit Cephalophore

dimanche, juin 18, 2006

Bénévole à Lourdes

Chaque été depuis plus de dix ans, Monique se rend à Lourdes en tant que médecin bénévole, pour accompagner les personnes âgées, malades et handicapées lors de leur pèlerinage du 15 août. A l’origine, elle s'est laissée entraîner par des amis. Aujourd'hui, c'est elle qui entraîne les autres... Elle aime voir et revoir les visages des malades réconfortés par leur séjour en ce "lieu fort". Ils ont besoin de beaucoup d'aide : accueil, écoute, accompagnement et soins - de la toilette du matin jusqu'au soin médical plus ou moins complexe. Cette attention à l'autre est pour Monique inséparable de sa quête spirituelle. Elle rend ce service, qui ne la repose pas de son travail quotidien, sans se donner un but autre que ce service. Certes, elle en reçoit la joie, mais, aller à Lourdes pour le pèlerinage national, c'est pour Monique tout naturel, comme le fait de respirer... Après quelques hésitations, dues à sa retenue, Monique se laisse aller pour partager avec de plus en plus d'enthousiasme son expérience. Parfois des familles entières viennent s'engager en tant qu'hospitaliers, hospitalières, brancardiers ou petits porteurs d'eau aux malades pour les plus jeunes. Lors de ce pèlerinage, on a toujours une forte perception de convergence des services fraternels multiples, centrés sur les plus fragiles. Monique aime ce visage de l'Eglise. Les liens entre les bénévoles s'en trouvent comme naturellement renforcés. Ceux par exemple, entre les médecins hospitaliers basés à Lourdes et leurs confrères venus d'ailleurs. Enfin, les représentants de l'Eglise font sentir leur présence, des Pères assomptionnistes qui traditionnellement dirigent ce pèlerinage, jusqu'aux évêques. La dernière visite de Jean-Paul II, chef de l'Eglise et pèlerin souffrant auprès de la Vierge, en 2004, reste pour Monique un très grand souvenir. Au fil du temps, le lieu lui-même semble avoir "adopté" Monique. Elle remarque, qu'à chaque visite, Lourdes l'accueille "comme si elle l'avait quittée la veille". D'une certaine manière, par une grâce toute spéciale, son cœur est maintenu en permanence à Lourdes. Et que de plus beau quand on est médecin ! Monique du Pouget, médecin dermatologue, est paroissienne de Saint-Denys de longue date. Elle consacre le temps "libre" que sa vocation et ses obligations familiales lui laissent, à l'éveil et à l'affermissement de la conscience éthique chez ses confrères catholiques d'Ile-de-France, à travers les réunions de prières et de partage dont elle est une des organisatrices. Elle se forme actuellement à l'Ecole Cathédrale auprès du Père Michel Aupetit, pour se préparer au mieux à cette mission née à Lourdes. Katarina Kralova

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard