Le Petit Cephalophore

dimanche, mars 05, 2006

MARS 2006 : l'éditorial du Père Quinson : "Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu".

Le 3 décembre dernier, à Notre-Dame, notre nouvel archevêque, Monseigneur Vingt-Trois, s’adressait avec des paroles fortes aux représentants de toutes les paroisses parisiennes pour les inviter à faire le point sur la MISSION. Dans cet esprit une « visite pastorale » de notre paroisse devrait débuter bientôt sous le regard bienveillant et avec la participation de notre vicaire général, Monseigneur d’Ornellas. Le Petit Céphalophore voudrait poursuivre dans ce numéro 2 l’effort déjà entrepris - et qui se poursuivra certainement dans les numéros à venir – et contribuer encore à notre commune réflexion sur cette question de la « mission ». Parler de mission au début du Carême semblera bizarre à certains. Et pourtant, l’Evangile que nous entendons en ce premier dimanche de carême nous oriente déjà vers la finalité missionnaire de ce temps liturgique. En un raccourci saisissant saint Marc présente en effet les quarante jours de tentations au désert comme la préparation immédiate à la proclamation de l’Evangile : dès la sortie du désert, à l’annonce de l’arrestation de Jean-Baptiste, « Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu ».
Le désert prépare l’annonce parce qu’il remet devant l’essentiel, parce qu’il unifie dans l’écoute et l’obéissance à la Parole de Dieu, parce qu’il est le lieu où les tentations une fois vaincues, la mort – symbolisée ici par l’arrestation de Jean-Baptiste - peut être affrontée et dépassée par l’annonce de l’Evangile, puissance de vie déjà à l’œuvre et annonciatrice de la résurrection. Le Carême nous entraîne dans ce dynamisme fondamental. En nous tournant plus résolument vers le Christ nous pouvons nous laisser saisir par le mouvement qui l’habite. Sans anticiper les fêtes de Pâques et de Pentecôte nous pouvons déjà méditer ce verset : « Jésus partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de Dieu »... Le mouvement qui s’exprime ici est un départ, une mise en route, un dynamisme – au moins intérieur – qui provoque un déplacement. Ce départ oriente vers un lieu, la Galilée, une région qui a ses limites géographiques, ses caractéristiques culturelles, sociales, religieuses, économiques : la mission n’est pas « tous azimuts », elle s’incarne, consent aux limites, appelle des priorités, tient compte de son environnement. Jésus proclame la Bonne Nouvelle de Dieu : c’est une action qui exige une conscience claire, une détermination, des choix, des objectifs. Des interviews de quatre paroissiens (aux profils très différents) au témoignage des moines de Tibhirine qui, il y a dix ans, ont donné leurs vies en Algérie par amour du Christ et de leurs frères algériens, en passant par notre projet de Carême en faveur d'un dispensaire togolais, ce journal invite chacun à se mettre en route, vers le lieu où Dieu l’attend et pour l’action que l’Esprit lui soufflera. Bonne lecture ! Bon Carême !

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard