Le Petit Cephalophore

lundi, février 27, 2006

Rubrique littéraire : "Passion pour l'Algérie. Les moines de Tibhirine" de John Kiser.

En France, pas moins de 12 ouvrages ont été publiés sur les moines de Tibhirine en moins de 10 ans. A l'étranger, celui qui a le plus impressionné les spécialistes est l'enquête de John Kiser. Les éditions Nouvelle Cité l'éditent en français pour le 10ème anniversaire de la mort des moines.
John Kiser poursuit simultanément trois objectifs très différents mais complémentaires. Il raconte d'abord l'histoire d'un enlèvement fatal dont on n'est toujours pas sûr aujourd'hui de connaître les auteurs ni les mobiles exacts. De ce point de vue, l'ouvrage se lit comme un roman policier. Mais le drame est exposé avec le sérieux et le respect requis. Les divers scénarios sont explorés, le mystère restant finalement entier, ce qui explique en partie le retentissement médiatique de l'"affaire Tibhirine". Le second but de John Kiser est de comprendre ce qui, dans l'histoire de l'Algérie, peut expliquer la violence qui a frappé sept hommes pacifiques, victimes, parmi des milliers d'autres, d'une lutte armée de plus en plus violente. Ce sont alors les dimensions politique, économique et sociale du malaise algérien qui sont abordées. Remontant aux racines très profondes et anciennes de la crise, l'auteur propose une série d'analyses qui apportent au journalisme d'investigation la richesse contextuelle d'une étude historique. Cette réflexion sur les causes de la violence se réclamant de l'islam est plus que jamais d'actualité. Enfin, le troisième fil conducteur est le caractère proprement religieux de cette aventure humaine qui se réfère continuellement à Dieu. Ainsi, les moines chrétiens prennent le risque de mourir par amour de leurs voisins, en fidélité au seul commandement laissé par le Christ des évangiles, tandis que des terroristes islamistes se lancent dans une vaste campagne d'assassinats de civils en invoquant la parole incréée d'Allah. A travers une galerie de portraits nuancés et au gré des événements tragiques qui secouent le monastère, l'enquête policière devenue analyse socio-historique s'enrichit donc d'une réflexion sur la foi, catholique et musulmane. Henry Quinson
John Kiser, Passion pour l'Algérie. Les moines de Tibhirine, trad. H. Quinson, Nouvelle Cité, mars 2006. Henry Quinson a vécu pendant 6 ans au monastère cistercien de Tamié, dont étaient issus deux des sept martyrs de Tibhirine. Il mène aujourd'hui une vie de prière, de travail et d'accueil dans un quartier majoritairement musulman à Marseille. Sa communauté, la Fraternité Saint-Paul, est aussi présente en Algérie. Il est le traducteur du livre de John Kiser, Passion pour l'Algérie. Il enseigne par ailleurs l'anglais au lycée Lacordaire à Marseille. Il est aussi le frère de notre curé!
Pour en savoir plus :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard