Le Petit Cephalophore

jeudi, novembre 10, 2005

Père Amasio, vicaire, ou l’invitation au voyage

" Je suis né à Wallis, dans l’archipel de Wallis et Futuna ". C’est de son île que le père Amasio Fatauli parle le plus volontiers. L’écouter, c’est mettre le cap sur le Pacifique sud, bien loin de Paris et de sa grisaille. A Wallis, située non loin de l’équateur, le climat est résolument tropical. Il y fait 27° en moyenne toute l’année, seules les précipitations varient. Sur cette petite île, dont on fait le tour en une heure de voiture, on vit de l’agriculture (manioc, igname, élevage) et de la pêche. Sachez que le plat préféré du père est le " lu lói fusi ", un dessert à base d’amidon, de banane et de lait de coco. Il y a trois paroisses à Wallis et l’évêché (situé à Wallis) compte 10 prêtres, un nouvel évêque et un évêque émérite. Avec trois séminaristes en formation actuellement pour 15 000 habitants, " il n’y a aucune raison de s’inquiéter pour l’avenir ", déclare avec optimisme le père Amasio. Il faut dire que la ferveur est grande sur son île : " Presque tous les Wallisiens vont à la messe le dimanche et les célébrations sont très animées ", précise le père. Depuis l’arrivée des missionnaires au XIXè siècle, l’archipel est catholique. Et le saint patron de l’Océanie n’est autre que saint Pierre Chanel, un mariste parti de l’Ain pour Futuna en 1837, avec d’autres missionnaires. Le père Amasio, quant à lui, est le petit dernier d’une famille de 11 enfants (7 garçons et 4 filles). Il a été ordonné en juillet 2000 à Wallis, après avoir suivi sept années de séminaire à Tahiti. A Wallis, il est tout d’abord nommé vicaire à Mua, puis curé à Hihifo pendant 4 ans - une paroisse au nord de l’île qui compte 2 000 paroissiens ! L’an dernier le père Amasio a été envoyé par son évêque à l’Institut Notre-Dame-de-Vie, situé à Venasque, près d’Avignon, pour compléter sa formation. Désormais, c’est à l’École cathédrale qu’il suit plus de 11 heures de cours par semaine, tout en étant " demi vicaire à Saint-Denys " et ce pour deux ans. Si vous souhaitez le rencontrer, rien de plus facile : tous les mardis après-midi, il assure une permanence de 16h30 à 19h dans l’église.
Sylvie H.

1 Comments:

  • bonjour de France,
    Je m'appelle Angel Amasio, content d'avoir trouvé un Amasio (parent ?)
    au bout du monde. Je suis d'origine italienne (Bergamo au nord de l'Italie) et vous ?
    Si vous ête intéressés envoyez-moi un mail amasio.marie-therese@libertysurf.fr, je serais très content.
    Amicalent

    By Anonymous Anonyme, at lun. févr. 16, 03:27:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home


 

Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones
Blogues_Catholiques
Rejoindre la chaîne | Liste | Précédent | Suivant | Hasard | Paroisse francophone St-Blogue
Joindre | Liste | Précédent | Suivant | Au hasard